Aller au contenu
Entrée de l'antenne du dépistage du diabète à l'espace Santé Rennaz
Soin & accompagnement

Nouvelle consultation de dépistage visuel pour les personnes diabétiques de la Riviera et du Chablais

Temps de lecture: 2' Posté le

Les personnes diabétiques de la Riviera et du Chablais peuvent se réjouir. En collaboration avec le Réseau Santé Haut-Léman, l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin ouvre une consultation de dépistage des maladies oculaires dues au diabète à son antenne de l’Espace Santé Rennaz jeudi 4 mars.

L’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin et le Réseau Santé Haut-Léman collaborent. Dès le jeudi 4 mars, ils proposent en effet une consultation d’ophtalmo-diabétologie. Celle-ci se tiendra tous les jeudis à son antenne de l’Espace Santé Rennaz. Le premier objectif est de sensibiliser les personnes atteintes de diabète de la région du Chablais à l’importance du dépistage ophtalmique. Le Dr Lazaros Konstantinidis est le responsable de cette consultation. Il explique : « On l’ignore souvent mais le diabète est une menace pour la vision. Trente pour cent des patients diabétiques développent une rétinopathie diabétique ». D’où l’importance pour ces patients de consulter.

Surveiller sa vision lorsqu’on est sujet au diabète

La rétinopathie diabétique affecte des vaisseaux sanguins de la rétine. Elle peut endommager gravement la vue si on la néglige. En effet, en l’absence de traitement, elle peut mener à une diminution importante de la vision. Ce qui, en conséquence, peut mener jusqu’à la cécité. Lorsqu’on est sujet au diabète, un dépistage annuel et un suivi ophtalmologique avec examen approfondi de la rétine est donc particulièrement indiqué. A savoir que cette maladie n’entraîne aucun symptôme pendant la majeure partie de son évolution. Il y a donc un risque de ne pas détecter assez vite la rétinopathie diabétique et de commencer le traitement trop tard.

Un service ophtalmique de proximité à Rennaz pour le diabète

Dans l’esprit de la mission de santé publique et de prévention de l’Hôpital ophtalmique, c’est une équipe interdisciplinaire soutenue par une technologie de pointe qui réalise la consultation . Comme à Lausanne, les spécialistes de l’Hôpital ophtalmique seront assistés d’un outil d’imagerie nouvelle génération et d’une technologie d’intelligence artificielle qui permet également d’améliorer significativement le dépistage d’éventuels signes précurseurs de rétinopathie diabétique.

Nous avons modifié l’article pour en faire une version en ligne.

Dernière modification le
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation