Aller au contenu
Schéma d'un œil normal
Bienvu!

Les défauts de réfraction

Temps de lecture: 3' Posté le Par Clémentine Fitaire, Nathalie Voide

Une vision normale (emmétropie) permet de voir nettement des objets proches ou lointains. Lorsque l’image apparaît floue ou déformée, on parle de défaut ou vice de réfraction. L’image, à cause d’une anatomie particulière de la cornée, du cristallin ou de la longueur de l’œil, ne se focalise alors plus parfaitement sur la rétine mais trop en avant ou en arrière de celle-ci. Le point sur les troubles les plus courants.

La myopie

Fig. 1 – La myopie

Elle survient lorsque la focalisation se fait en avant de la rétine. Cela peut être la conséquence de deux mécanismes : soit une anatomie de l’œil trop longue (on parle de myopie axile), soit un système cornée/cristallin qui focalise trop fortement les rayons lumineux atteignant l’œil.

Comment voit un myope ?

La vision est floue de loin, mais relativement nette de près.

L’hypermétropie

Fig. 2 – L‘hypermétropie

L’image se focalise derrière la rétine. L’œil parvient cependant à compenser, grâce au muscle ciliaire qui aide le cristallin à se bomber, pour ramener l’image sur la rétine. Mais ce système accommodatif perd de sa puissance en vieillissant. Si les enfants parviennent très bien à compenser un certain degré d’hypermétropie, ce n’est pas le cas chez les personnes âgées.

Comment voit un hypermétrope ?

La vision de loin est bonne, mais l’effort demandé pour l’accommodation, parfois trop important, entraîne une vision floue de près. Cela peut aussi engendrer une fatigue visuelle importante à l’origine de maux de tête.

L’astigmatisme

Fig. 3 – L’astigmatisme

Alors qu’une cornée normale est parfaitement arrondie, elle possède, en cas d’astigmatisme, une incongruence de courbures qui lui donne un aspect de ballon de rugby. La focalisation se fait alors en deux temps, en avant ou en arrière de la rétine.

Comment voit un astigmate ?

L’image peut apparaître floue et semble déformée, en particulier en vision périphérique.

La presbytie

Fig. 4 – La presbytie

Il s’agit d’un mécanisme similaire à l’hypermétropie. À partir d’un certain âge, le cristallin – qui se bombe sous l’action du muscle ciliaire pour faire le focus de près – se rigidifie.

Comment voit un presbyte ?

La vision de près est floue et contraint à reculer l’objet pour mieux le voir. C’est un trouble lié à l’âge qui concerne tous les individus, généralement à partir de 40 à 50 ans.

Le saviez-vous ?

La plupart du temps, les deux yeux voient à l’identique, mais parfois, chacun d’eux peut avoir un défaut de vision qui lui est propre. On parle alors d’anisométropie, qui, lorsque la différence de réfraction entre les deux yeux est marquée, peut entraîner une différence de grandeur des images qui se forment sur la rétine : l’aniséiconie. Le cerveau n’arrive pas à synchroniser les deux images qui lui parviennent. Le risque est que l’un des deux yeux prenne l’ascendant sur l’autre, d’où l’importance d’une correction précoce, notamment chez les enfants.

D’ici 2050

Une personne sur deux sera myope1. Un phénomène favorisé par la sédentarisation et une utilisation excessive de la vision rapprochée.

Écoutez ou téléchargez la version audio de l’article

1 Brien A Holden, et al. « Global prevalence of myopia and high myopia and temporal trends form 2000 through 2050« , Ophtalmology 2016:1036-42.

L’article original a été modifié pour en faire une version web.

Cet article vous plaît? Découvrez les articles Bienvu!
Dernière modification le
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation