Aller au contenu
22e congrès de l’International Society for Genetic Eye Diseases & Retinoblastoma (ISGEDR) sur l'oncologie oculaire
Chez nous

Les plus grands spécialistes d’oncologie oculaire pédiatrique se retrouvent à Lausanne

Temps de lecture: 1' Posté le

Pour la première fois à Lausanne, des chercheuses et chercheurs du monde entier se retrouvent. Et ce, du 2 au 4 septembre, à l’occasion du 22e congrès de l’International Society for Genetic Eye Diseases & Retinoblastoma (ISGEDR). Organisée par l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin, cette rencontre rassemble plus de 350 spécialistes d’oncologie oculaire chez l’enfant. L’évènement se déroule au Musée Olympique et en visioconférence.

Président de l’ISGEDR depuis septembre 2020, le Prof. Francis Munier, responsable de l’unité d’oncologie oculaire pédiatrique et de l’unité oculogénétique à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin, a nettement contribué à améliorer le traitement et le diagnostic du rétinoblastome chez l’enfant. Grâce à ses avancées, le service d’ophtalmologie de la Faculté de biologie et médecine de l’Université de Lausanne est devenu un centre international reconnu pour cette maladie génétique.


Dans le but de faire avancer la recherche dans le domaine de l’oculogénétique et du rétinoblastome, des chercheurs et cliniciens du monde entier se regroupent et échangent. Une réunion qui a lieu chaque année, à l’occasion du congrès de l’International Society for Genetic Eye Diseases & Retinoblastoma (ISGEDR).

Qu’est-ce que le rétinoblastome ?

Le rétinoblastome est une tumeur cancéreuse rare de la rétine. Cette dernière se manifeste en général avant l’âge de 5 ans et peut affecter les deux yeux. Il représente 16 % des cancers néonataux et 6 % de tous les cancers chez l’enfant de moins de 5 ans. Il touche environ 1 enfant sur 17’000 naissances. Cela représente 5 à 6 nouveaux cas par année en Suisse. Avec l’Unité d’Onco-Hématologie Pédiatrique du CHUV, l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin est reconnu comme seul centre agréé MHS (médecine hautement spécialisée). Il est donc le seul à pouvoir traiter cette maladie depuis 2011.

Une rencontre « covid compatible »

L’European Retinoblastoma Group (EURBG) et la Société de Génétique Oculaire Francophone (SGOF) organisent en partenariat cet évènement. Il est présenté dans un format hybride (présentiel et virtuel). Ainsi, il permet aux participants, en provenance de 45 pays, d’être présents malgré les restrictions liées à la pandémie.

Dernière modification le
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation