Aller au contenu
Zoom schéma intérieur œil
Bienvu!

Zoom sur le nerf optique

Temps de lecture: 3' Posté le Par Clément Etter

Il est essentiel pour transmettre les informations de l’œil au cerveau.

Semblable à un câble électrique entouré d’une gaine protectrice, le nerf optique permet d’envoyer les signaux lumineux reçus par la rétine jusqu’au cerveau.

Zoom schéma nerf optique
Schéma du nerf optique de l’œil

À quoi sert-il ?

« Chacun des deux nerfs optiques contient environ un million de fibres issues des neurones de la rétine. Les fibres transmettent les signaux lumineux collectés par la rétine, comme les couleurs, l’intensité ou le contraste, jusqu’au cerveau », explique la Prof. Aki Kawasaki, professeure associée à l’Unité de neuro-ophtalmologie de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin. Ces informations servent à la fois pour la perception des images et le contexte temporel, comme le cycle jour/nuit ou les changements de lumière avec les saisons.

Comment fonctionne-t-il ?

Une fois que les cellules photoréceptrices de la rétine (cônes et bâtonnets) ont capté la lumière, elles en codent les caractéristiques sous forme de signaux électriques destinés aux neurones qui les entourent. Les fibres des neurones (les axones) convergent toutes en un seul endroit au fond de l’œil et en sortent pour former le nerf optique et rejoindre le cerveau. Le cortex visuel reconstruit ensuite l’image à partir des signaux électriques reçus. À l’endroit où le nerf optique sort de l’œil, il n’y a pas de photorécepteurs. Cette portion de la rétine crée une « tache aveugle » dans la vision. Toutefois, le cerveau parvient à reconstruire l’image en complétant la partie manquante avec ce que perçoit l’autre œil.

Quelles maladies peuvent l’atteindre ?

On les appelle « neuropathies optiques ». La plus représentée, le glaucome, se caractérise par une destruction des fibres du nerf optique, principalement causée par une pression trop élevée dans l’œil. Cette pathologie ne causant généralement pas de symptômes, un dépistage est nécessaire pour établir le diagnostic.

« Une autre affection répandue est la névrite optique, une inflammation du nerf optique fréquemment liée à la sclérose en plaques, indique la Prof. Kawasaki. Son apparition est souvent caractérisée par une baisse brutale de la vision. »

On trouve aussi la neuropathie optique ischémique. Il s’agit d’une insuffisance d’afflux sanguin au niveau des fibres du nerf optique. « Cela peut toucher les personnes ayant un facteur de risque vasculaire, comme l’hypertension artérielle ou le diabète. Des lésions ou des tumeurs peuvent aussi comprimer le nerf optique. Il y a également un lien entre l’apnée du sommeil et la neuropathie optique ischémique », ajoute l’experte. Un des symptômes caractéristiques de cette pathologie est l’apparition soudaine d’un flou visuel. Contrairement au flou provoqué par une augmentation de la myopie, les lunettes correctives ne peuvent pas le corriger. Une consultation permet de distinguer les deux phénomènes.

Notre mode de vie peut-il l’affecter ?

Une carence nutritionnelle, surtout en vitamine B12, peut affecter le nerf optique et causer une perte visuelle progressive. À l’origine du problème, le plus souvent : une alimentation déséquilibrée ou une mauvaise absorption suite à une opération gastro-intestinale.

« Les suppléments alimentaires pour l’œil comme la vitamine E ou la lutéine sont déconseillés pour le nerf optique. Ils ciblent plutôt les maladies de la rétine », conclut l’experte.

Zoom schéma intérieur œil
Schéma de l’intérieur de l’œil

Écoutez ou téléchargez la version audio de l’article

L’article original a été modifié pour en faire une version web.

Cet article vous plaît? Découvrez les articles Bienvu!
Dernière modification le
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation