Aller au contenu
Bienvu!

Pourquoi faire un don de cornée ?

Temps de lecture: 2' Posté le Par Elisabeth Gordon

3 questions à Sylvie Cluzet, coordinatrice du don d’organes et de tissus au CHUV, à propos du don de cornée

Qui peut être donneur ou donneuse de cornée ?


La cornée, petite lentille transparente située à l’avant de l’œil, est prélevée chez les défunt-es dans les 24 heures après le décès. Il existe des critères d’exclusion pour la prélever, mais la plupart des troubles de la vision n’en font pas partie. En Suisse romande, si l’on a entre 16 et 87 ans au moment de son décès, on peut faire don de sa cornée, malgré une myopie ou une cataracte. Ainsi, quasiment tout le monde peut donner sa cornée à tout le monde. Le tissu n’étant pas vascularisé, il n’y a pas de problème d’incompatibilité entre donneur ou donneuse et receveur ou receveuse. En raison de la pénurie de dons, la Suisse doit importer des cornées de l’étranger. De ce fait, certaines personnes attendent jusqu’à deux ans pour obtenir une greffe.

Comment se fait le prélèvement ?


Il est réalisé au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) par les technicien-nes de la banque des yeux, dans une salle dédiée. Il s’agit d’une petite opération qui se fait dans le respect de la personne décédée et de son intimité. Seule la cornée est prélevée et non l’oeil entier. L’intervention ne modifie ni la couleur des yeux, ni le regard du défunt ou de la défunte. Elle ne change pas non plus l’apparence de son visage. Les technicien-nes et les coordinateurs et coordinatrices s’engagent à ce que l’opération ne soit pas visible pour la famille.

À qui le don de cornée est-il destiné ?

Aux personnes qui, notamment à la suite d’un accident, d’une maladie ou encore d’une infection, ont une opacification ou une déformation de la cornée diminuant fortement leur vision et pouvant même conduire à une quasi-cécité. À certains stades, le seul traitement que l’on peut leur proposer est la greffe de cornée. Elle leur permet de récupérer la vision au bout de quelques semaines, voire de quelques mois, selon le type de greffe pratiqué. L’intervention a un bon taux de réussite. La greffe de cornée ne provoque généralement pas de rejet et les complications sont rares.

Nous avons modifié l’article original pour en faire une version web.

Cet article vous plaît? Découvrez les articles Bienvu!
Dernière modification le
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation