Aller au contenu
Bienvu!

Kératite des neiges

Temps de lecture: 3' Posté le Par Elisabeth Gordon

Un coup de soleil dans l’œil très douloureux

Experte : Dre Lydia Pescia, cheffe de clinique à l’unité de cornée de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin

Illustration représentant la kératite des neiges

Description de la kératite des neiges

Dangereux pour la peau, l’excès de soleil l’est aussi pour les yeux. Ses rayons ultraviolets, en particulier les UVC, sont absorbés par la cornée, qu’ils peuvent brûler. Ils détruisent alors son épithélium (sa couche superficielle) et provoquent une kératite des neiges, que l’on nomme aussi photokératite ou kératite aux ultraviolets. Ce trouble s’apparente à un coup de soleil sur l’œil. Il apparaît en cas de forte luminosité, lorsque les rayons solaires se réverbèrent sur la neige – ils peuvent alors endommager 95 % de l’épithélium de la cornée – et, dans une moindre mesure, sur l’eau ou sur le sable. Il peut aussi affecter les adeptes des salons de bronzage, ainsi que les soudeurs et soudeuses.

Traitement de la kératite des neiges

Il est possible de soulager la douleur en instillant des larmes artificielles qui, en lubrifiant l’œil, diminuent les symptômes. Elles favorisent la cicatrisation, ainsi qu’en appliquant une pommade à base de vitamine A, qui facilite la régénération de l’épithélium de la cornée. Les lésions de cette dernière servant de porte d’entrée aux bactéries, les ophtalmologues prescrivent également parfois des collyres antibiotiques afin d’éviter les surinfections. Mieux vaut toutefois prévenir la kératite des neiges en portant des lunettes de soleil. Elles doivent être suffisamment larges pour recouvrir les yeux et dotées de filtres de catégorie 3 ou plus, voire des masques de ski contre le soleil.

Symptômes de la kératite des neiges

Entre six et douze heures après une exposition au soleil, les personnes affectées ressentent de très fortes douleurs, car l’épithélium de la cornée renferme de nombreuses terminaisons nerveuses. Elles souffrent également de photophobie (importante gêne provoquée par la lumière), au point qu’elles ont parfois du mal à ouvrir les yeux. Elles ont d’autre part souvent les yeux rouges et larmoyants. Mais aussi l’impression d’avoir des corps étrangers dans les yeux, ainsi qu’un œdème aux paupières. La plupart du temps, ces symptômes disparaissent spontanément 24 à 72 heures plus tard et ne laissent pas de séquelles.

La fluorescéine (colorant à utilisation médicale) appliquée sur l’œil permet d’observer la kératite qui atteint toute la cornée

Nous avons modifié l’article original pour en faire une version web.

Cet article vous plaît? Découvrez les articles Bienvu!
Dernière modification le
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation